Aeolica Énergie – Japon

Pós-Fukushima – Le Japon construit les 140 premières éoliennes flottantes

Le Japon a presque terminé le premier des 140  éoliennes flottantes .offshore prévues ce qui fourni une alternative plus sûre à sa puissance nucléaire en modifiant son infrastructure actuelle. Quand il sera monté dans les prochains jours, avec 350 mètres de haut,cette éolienne sera à moins de 12 kms des réacteurs de Fukushima fortement endommagés. Elle produira suffisamment d’énergie pour alimenter 1700 foyers.

Offshore-Wind-Turbines-537x358 Il y a seulement 2 ans le Japon était presque totalement dépendant de l’énergie nucléaire. Le gouvernement japonais a fait de grands efforts pour développer les énergies propres et renouvelables. Le projet de 140 éoliennes qui vont être construites représentent un coût de coût de 22 milliards de yens, soit 226 millions de dollars US. En 2020, le projet offshore devrait générer plus d’un gigawatt d’ électricité , soit l’équivalent de l’énergie produite par un seul réacteur nucléaire.

Le concept japonais est différent des autres rencontrés dans d’autres pays; il s’appuie sur des plate-formes géantes et flottantes ancrées sur les fonds marins.La construction dans d’autres pays d’éoliennes ancrées à des profondeurs inférieures est toujours en cours.Ce n’est pas le cas du Japon qui ancre ses éoliennes à de très grandes profondeurs. Les plates formes flottantes peuvent désormais remplacer ces contraintes.

Des chercheurs de l’université de Tokyo ont également fait des simulations par ordinateur pour déterminer l’influence du vent en eaux profondes sur les cotes japonaises.Cette influence pourrait générer jusqu’à 1570 gigawatts d’énergie électrique. C’est huit fois la capacité actuelle de l’ensemble des compagnies d’électricité de tout le Japon. Ceci est prometteur mais extrêmement coûteux dû aux difficultés de l’ancrage sur les fonds marins.

Large-Offshore-Windmill-Plant-537x302 Le japon introduit également d’autres sources d’énergies renouvelables.En juin 2013 il a crée un programme d’incitation à la diversification des sources d’énergie qui lui a permis une augmentation de sa capacité énergétique de 3,6 gigawatts.

By Kevin Lee –  Inhabitat

Via NY Times

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neuf + cinq =